TNS, retraite
 

 

   
   

Travailleurs indépendants : assurez-vous un complément de retraite dès maintenant

   

  

Comment couvrir les insuffisances du régime général au moment de la retraite.

 

Décider d’entreprendre est une étape importante dans la vie professionnelle d’un individu. Dès la création de son activité, il est essentiel de se constituer un complément de retraite, car les prestations versées par le régime de base ne suffisent pas à maintenir un niveau de retraite suffisant.

 

 

Les affaires marchent bien pour Amélie, elle a pu s’agrandir et recruter un salarié. Séduit par la réussite de sa femme, Romain, son mari, veut se lancer dans un projet qu’il couve depuis longtemps : ouvrir son propre restaurant. Passionné de cuisine, il décide donc lui aussi de sauter le pas de l’entrepreneuriat, comme 60% des Français attirés par le statut d’indépendant. En France, cette tendance n’a jamais été aussi forte, avec 554 000 entreprises nouvelles créées en 2016, en hausse de 6% par rapport à 2015*. 

 

Il faut dire que l’année blanche annoncée par le gouvernement pour tous les créateurs d’entreprise a achevé de convaincre Romain. Ainsi, lors de sa première année d’activité, il n’aura pas à régler de cotisations sociales si son chiffre d’affaires est inférieur à 30 000 €, et il bénéficiera d’exonérations dégressives entre 30 000 et 40 000 €, ce qui correspond aux prévisions de son business plan.

 

Cette mesure annoncée par le gouvernement a été insérée dans le projet de la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2018. Ce texte est en cours de discussion devant l’Assemblée Nationale et n’est donc pas encore définitif.

 

Ravi de profiter de cette année blanche pour commencer plus sereinement son activité, Romain suit les conseils d'Amélie et s’intéresse de près au montant de sa future retraite, puisqu’il ne sera désormais plus salarié. Pour compléter les pensions du régime obligatoire, il aimerait pouvoir percevoir des revenus réguliers pendant sa retraite, en souscrivant dès maintenant une assurance complémentaire facultative.

Le métier de restaurateur étant assimilé à celui de commerçant, les cotisations mensuelles sont versées au RSI (Régime Social des Indépendants).

 

 

Le calcul du montant de la pension de retraite du régime de base correspond à :

Ø Pension de base = Revenu annuel moyen x Taux x (Trimestres acquis / Trimestres requis)

 

Le calcul du montant de la pension complémentaire correspond à 

Ø Nombre de points x valeur du point au moment de la retraite.

  

Cas de Romain

Né en 1973, Romain devrait pouvoir prendre sa retraite à taux plein à 67 ans. Pour un revenu annuel moyen de 30 000€, sa pension de retraite s'élèverait à :

  • Pension de base = 30 000 x 0,50 x (168 /172) = 14 651 € par an, soit 1 221 € par mois.
  • Auquel s'ajouterait une pension complémentaire :
    On estime que Romain aura acquis 3 255 points à 67 ans, ce qui lui donnerait droit à un complément de retraite de : 3 255 x 1,187 = 3 864 €, soit 322 € mensuels.

==> Au total, le montant de sa retraite serait de 1 221 € + 322 €

= 1 543 € par mois.

 

Choisir un contrat riche en options
 

 

  • Pour conserver son niveau de vie et couvrir les insuffisances du régime général au moment de la retraite, fréquentes pour les salariés devenus TNS lors d’une reconversion professionnelle, il est conseillé de souscrire une solution retraite spécifiquement conçue pour les Travailleurs Non-Salariés.
  • Optez si possible pour un contrat offrant un large panel d’options de sortie en rente, modulable dans le temps. Le choix d’une rente à palier permet par exemple de la minorer ou de majorer les premières années selon ses besoins…
  • Une autre option intéressante pour les chefs d’entreprise est la garantie d’exonération des cotisations en cas d’arrêt de travail. Conditionnée à des formalités médicales, elle permet de suspendre ses cotisations pendant l’arrêt de travail ou suite à une mise en invalidité, sans diminuer le montant de l’épargne, l’assureur effectuant les versements à votre place. 

 

 

Des conseils ?

 

EPRI, association indépendante créée en 1994, oriente et conseille plus de 17 400 travailleurs indépendants dans leurs problématiques de retraite, d'épargne et de prévoyance.

Vous aussi, faîtes confiance à EPRI pour préparer sereinement votre retraite.

 

 


*Source INSEE, 525 091 entreprises créées en 2015.
 

 

 

Information non contractuelle à caractère publicitaire
EPRI - Siège social - Le Village 5 – 50 place de l’Ellipse – 92 800 Puteaux La Défense
Association à but non lucratif régie par les dispositions de l’article L141-7 du code des assurances, ayant pour objectif la promotion et la surveillance des régimes de prévoyance et de retraite destinés aux travailleurs non-salariés agricoles ou non agricoles.

Notre solution retraite
Passer au contenu principal